Les provinciales by Pascal Blaise

By Pascal Blaise

Show description

Read or Download Les provinciales PDF

Best classics books

Write Your Own Fantasy Story (Write Your Own series)

To be used IN faculties AND LIBRARIES basically.

Lake Charles: A Mystery Novel

Ed Lynskey, some of the most acclaimed glossy crime noir authors, returns to the Smoky Mountains with a brand new hardboiled story of homicide, ardour, and extreme motion.

Gulliver's Travels (Barnes & Noble Classics Series)

Gulliver's Travels, via Jonathan rapid, is a part of the Barnes & Noble Classics series, which deals caliber versions at reasonable costs to the coed and the final reader, together with new scholarship, considerate layout, and pages of rigorously crafted extras. listed below are many of the striking beneficial properties of Barnes & Noble Classics: All versions are fantastically designed and are published to stronger requisites; a few comprise illustrations of old curiosity.

Additional resources for Les provinciales

Example text

Il est bien vrai qu’il enseigne qu’afin qu’une action soit volontaire il faut connaître les particularités de cette action, singula in quibus est actio. Mais qu’entend-il par là, sinon les circonstances particulières de l’action, ainsi que les exemples qu’il en donne le justifient clairement, n’en rapportant point d’autres que de ceux où l’on ignore quelqu’une de ces circonstances, comme d’une personne qui, voulant montrer une machine, en décoche un dard qui blesse quelqu’un ; et de Mérope, qui tua son fils en pensant tuer son ennemi, et autres semblables ?

Vous voyez donc par là quelle est l’ignorance qui rend les actions involontaires ; et que ce n’est que celle des circonstances particulières qui est appelée par les théologiens, comme vous le 46 Les Provinciales savez fort bien, mon Père, l’ignorance du fait. Mais, quant à celle du droit, c’est-à-dire quant à l’ignorance du bien et du mal qui est en l’action, de laquelle seule il s’agit ici, voyons si Aristote est de l’avis du P. Bauny. Voici les paroles de ce philosophe : Tous les méchants ignorent ce qu’ils doivent faire et ce qu’ils doivent fuir ; et c’est cela même qui les rend méchants et vicieux.

Bauny, Tr. 4, de Pænit. q. 13, p. 93. Quand le pénitent, dit-il, suit une opinion probable, le confesseur le doit absoudre, quoique son opinion soit contraire à celle du pénitent. Mais il ne dit pas que ce soit un péché mortel de ne le pas absoudre. Que vous êtes prompt ! me dit-il ; écoutez la suite ; il en fait une conclusion expresse : Refuser l’absolution à un pénitent qui agit selon une opinion probable est un péché qui, de sa nature, est mortel. Et il cite, pour confirmer ce sentiment, trois des plus fameux de nos Pères, Suarez to.

Download PDF sample

Rated 4.75 of 5 – based on 35 votes